Comment être certifié RGE et pourquoi ?

Si vous êtes un professionnel spécialisé dans les travaux de rénovation énergétique ou l’installation d’équipements dans les énergies renouvelables, vous avez tout intérêt à obtenir le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il vous permet d’assurer une certaine crédibilité auprès de vos clients et d’être référencé sur des sites officiels. De plus, les travaux réalisés par des artisans RGE donnent la possibilité de bénéficier d’aides financières de l’État. Vous serez donc plus compétitif par rapport à un professionnel non certifié.

Qu'est-ce que le label RGE ?

Le label RGE signifie « Reconnu Garant de l’Environnement ». Il a été créé en 2011 pour soutenir les particuliers dans leur démarche de rénovation énergétique. Mis en place depuis le 1er juillet 2014, le principe de l’écoconditionnalité consiste à accorder des aides et déductions fiscales aux particuliers faisant appel à des artisans RGE. 

Comment obtenir la certification RGE ?

Choisir votre qualification professionnelle

Le label RGE est remis en fonction d’une qualification précise. Ces dernières sont uniquement délivrées par des organismes de qualification ou de certification comme Certibat ou Céquami.

Voici les trois principaux organismes de qualifications habilités :

L’association Qualit’ENR créée en 2006 agit pour la qualité d’installation des systèmes à énergies renouvelables.

Elle attribue 8 qualifications distinctes

Qualisol : solaire thermique (chauffe-eau solaire, système solaire combiné)
QualiPV : photovoltaïque
Qualibois : appareils de chauffage au bois 
QualiPAC : pompe à chaleur
Qualiforage : forage géothermique
Chauffage + : chaudière à haute performance
Ventilation + : systèmes de ventilation mécanique
Recharge Elec + : infrastructures de recharge pour véhicules électriques

Qualibat est un organisme de droit privé, créé en 1949 qui reconnait les compétences d’une entreprise dans le domaine de la construction (énergies renouvelables et efficacité énergétique). Elle est aussi bien valable dans le privé que dans le public.

L’organisme apporte donc des éléments d’appréciation sur les activités, les capacités et les compétences professionnelles des entreprises exerçant dans le secteur de la construction.

Aujourd’hui, près de 33 000 entreprises de construction, de toutes tailles et toutes spécialités sont certifiées QualiBat.

Elle se définit comme l’association professionnelle et technique de qualification des entreprises du génie électrique et énergétique.

Qualifelec doit renseigner les particuliers sur la capacité technique des entreprises d’électricité.

Elle peut concerner les entreprises dans les domaines suivants : solaire photovoltaïque, chauffage, ventilation, pompe à chaleur, installations électriques et chauffe-eau thermodynamique.

L'attestation de formation

La formation, qui s’effectue par le biais d’un organisme agréé, doit être menée en amont et complétée pour valider votre savoir-faire théorique et technique en matière de rénovation énergétique.

Les pièces administratives

Une fois votre qualification choisie, vous devez constituer un dossier avec plusieurs pièces justificatives. Voici les documents administratifs nécessaires à votre dossier : 

  • Votre numéro d’immatriculation Insee
  • Votre inscription au registre du commerce et des sociétés (extrait Kbis)
  • Une attestation de responsabilité civile Pro et décennale 
  • L’identité du responsable légal
  • Une attestation de l’URSSAF (ou RSI) et de la caisse de congés payés datant de moins de 3 mois

Les pièces liées à l'entreprise

  • La liste de vos employés dans l’activité
  • La liste du matériel et machines
  • La description des locaux 
  • L’identité du responsable technique
  • Certificats de travail et attestations de stage

Les pièces liées au chantier

  • Trois références de chantiers clients
  • Photos de l’ouvrage en cours d’exécution
  • Attestation de travaux signée par le maître d’œuvre
  • Contrat de sous-traitance (formulaire DC4)
  • Liste des chantiers réalisés au cours des 4 dernières années
  • Factures et devis descriptifs des chantiers

Les documents financiers

  • Les deux derniers exercices comptables complets en global et liés à l’activité
  • Attestation sur l’honneur de paiement des taxes et factures signées par le responsable de l’entreprise
artisan RGE

Délivrance du label RGE

Une fois votre dossier RGE déposé, celui-ci est examiné par un référent de l’organisme agrémenté. Vous obtenez ensuite un certificat de qualification.

Qu’est-ce qui vous attend ensuite ? Dans un délai de deux ans, un contrôle de réalisation sur chantier sera effectué par un organisme indépendant.

La qualification RGE est valable 4 années mais elle est renouvelée chaque année après vérification de certains éléments (stabilité financière, pérennité des moyens humaines et techniques de l’entreprise). Vous pouvez aussi être confronté à des audits de chantiers aléatoires.

Le coût du label RGE

On ne peut pas vraiment définir de prix fixe pour la certification RGE. Le coût va dépendre, entre autre, de la qualification choisie. Il faut aussi prendre en compte le prix de la formation et combien de personnes de votre entreprise vous allez labelliser. Le prix du dossier de renouvellement, lui, ne change pas, il est de 300 euros HT. 

Les avantages à être certifié RGE

Mettre en avant vos compétences

Se faire certifier RGE, c’est avant tout un gage de crédibilité auprès des clients. Cette démarche qualité met en avant votre savoir-faire par des organismes officiels. De plus, il est indispensable de suivre des formations à la rénovation énergétique, ce qui renforcera vos compétences. Sa durée de validité est de 4 ans, vous devez donc à la fin de cette période réitérer votre demande pour garder la certification RGE.

Être plus visible

Si avec ce label, vous obtenez une attestation officielle de vos compétences en matière de rénovation énergétique, vous bénéficiez aussi de plus de visibilité. Une fois la certification validée, vous êtes référencé sur un fichier national des entreprises RGE mais également sur d’autres sites. Une plateforme en ligne où les particuliers peuvent chercher les professionnels selon leurs régions. Autre atout, vous pouvez afficher la mention RGE sur vos véhicules professionnels, site internet etc.

Avoir plus de chantiers

Pour bénéficier d’aides publiques, les particuliers n’ont pas d’autres choix que de faire appel à un artisan RGE. Ceux qui décident d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique vont naturellement chercher un professionnel avec cette certification. Vous en priver vous ferait potentiellement perdre des clients qui chercheraient des artisans qualifiés mais aussi des chantiers plus importants.

Découvrez combien d'économie vous pouvez réaliser grâce à l'autoconsommation avec notre simulateur
guide autoconsommation
Recevoir le Guide ultime de l'autoconsommation 2022
Inelio dynamic plaquette
Téléchargez la brochure

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
5/5 – (5 votes)
Audrey Deschamps
Audrey Deschamps
Ancienne journaliste (depuis 2012), j'ai rejoins l'équipe de FHE France en tant qu'assistante marketing et communication. Je gère au quotidien les relations presses et la rédactions d'articles afin de faire connaitre les produits FHE France et l'autoconsommation solaire intelligente au grand public.
guide autoconsommation

 Téléchargez le guide ultime de l'autoconsommation 2022 (gratuit)