Créateur
Concepteur
Fabricant

Autoconsommation pour les entreprises, ce qu’il faut savoir

Si l’autoconsommation est déjà très en vue pour les particuliers, elle devient de plus en plus plébiscitée par les entreprises. Entre la hausse des prix de l’électricité et la baisse des coûts liée au photovoltaïque, c’est l’une des meilleures options pour maitriser son budget énergie et devenir un acteur de la transition énergétique. Comment s’y prendre ? Quels avantages ? Et les aides ? Nous allons répondre à l’ensemble de ces questions dans cet article.

Qu'est-ce que l'autoconsommation ?

L’autoconsommation, dans sa généralité, peut se définir comme le fait de consommer sa propre production d’électricité. Comme chez les particuliers, on parle le plus souvent d’autoconsommation photovoltaïque. Le principe est d’installer des panneaux solaires, généralement sur le toit, et de produire sa propre électricité pour éviter de faire appel au réseau général. Plusieurs choix sont alors possibles : la revendre totalement, partiellement ou la consommer en totalité.

Selon un sondage réalisé par EDF en 2017 auprès de chefs d’entreprise, 83% d’entre eux sont « intéressés par l’autoconsommation pour leurs entreprises.

Les différents types d'installations de panneaux solaires

Que votre entreprise opère dans le secteur de l’industrie ou dans le tertiaire, votre consommation d’électricité est toujours une charge importante. Lorsqu’une entreprise veut installer des panneaux solaires pour son projet d’autoconsommation, elle dispose de plusieurs possibilités. L’installation la plus répandue reste celle sur la toiture des locaux : bureaux, ateliers, magasins, locaux techniques ou encore usine. Elle bénéficie généralement d’une surface importante.

Dans le monde agricole, la production photovoltaïque est en plein boom. Les bâtiments agricoles sont propices à l’installation de panneaux solaire, on parle de hangar photovoltaïque.

Une autre solution que les entreprises sollicitent est le carport photovoltaïque. C’est un abri pour voiture qui possède des panneaux photovoltaïques. Souvent, les entreprises l’envisagent lorsqu’elles ne peuvent pas poser directement les panneaux sur leur toiture. Cette option offre un autre avantage, elle permet, grâce à l’énergie solaire produite, d’alimenter les bornes de recharge pour les voitures électriques. 

Pour tout type d’entreprises, si jamais la puissance de l’installation est supérieure aux besoins énergétiques, l’entreprise peut soit revendre l’électricité produite ou la stocker.

Les avantages du solaire pour les entreprises

Que votre entreprise opère dans le secteur du tertiaire ou de l’industrie, votre consommation d’électricité pèse dans votre budget global. L’énergie photovoltaïque vous permet de reprendre la maîtrise de votre budget énergie tout en renforçant votre politique de développement durable.

S'inscrire dans la transition énergétique

La transition énergétique s’impose de plus en plus comme une nécessité pour les entreprises. Et pour entrer dans cette démarche écoresponsable, la production solaire semble être la bonne option. Elle permet le développement des énergies renouvelables. En s’inscrivant dans ce système, l’entreprise marque son engagement en faveur de la transition énergétique et peut ainsi valoriser ce choix auprès de ses clients et collaborateurs. Elle s’approprie l’image d’une société responsable et innovante.

Maîtriser son budget énergie

Au-delà de l’image positive que pourra obtenir l’entreprise, passer à l’autoconsommation aidera à réduire la facture d’électricité. À lui seul, le pôle énergétique peut atteindre jusqu’à 15% du budget opérationnel d’une entreprise. Même si l’investissement de départ peut paraitre important, les économies réalisées sur le long terme amortiront la somme mise à l’achat de l’installation.  

Taux d'autoconsommation élevé

Une fois les panneaux installés, pour que l’installation solaire fonctionne de manière optimale, il faut que la consommation soit adéquation avec la production. L’entreprise a l’avantage de consommer directement sur place sa propre production en journée. Le taux d’autoconsommation est ainsi très important puisque les besoins coïncident avec les périodes de production solaire.

De ce fait, ce système comporte un avantage économique important : au lieu de revendre l’électricité à un tarif désavantageux, l’entreprise peut consommer directement les kilowattheures produits et éviter d’acheter l’électricité à un prix plus élevé.

Déclaration des revenus

Si l’entreprise a fait le choix de revendre une partie ou la totalité de ses revenus générés par ses panneaux photovoltaïques, elle doit déclarer ses revenus en même temps que sa déclaration annuelle. Ces revenus, soumis à l’impôt sur les sociétés, peuvent être déclarés sous le régime de la micro-entreprise (micro-bic) ou via le régime réel simplifié. À l’inverse des particuliers, les professionnels ne bénéficient pas d’exonération en fonction de la puissance de l’installation.

Les aides pour les entreprises

Si vous souhaitez faire partie des producteurs d’énergie solaire en tant que professionnel, plusieurs dispositifs de soutien s’offrent à vous : aides fiscales ou subventions régionales, primes, tarifs d’achat… Certaines de ces aides vous sont d’ailleurs exclusivement réservées !

Prime à l'autoconsommation

Comme pour les particuliers, les entreprises qui optent pour l’autoconsommation avec revente de surplus peuvent prétendre à la prime à l’investissement. Elle sera versée sur 5 ans et dépendra de la puissance de l’installation qui doit être comprise entre 3 kWc et 100 kWc. 

Puissance de l'installation
Montant de la prime au 1er trimestre 2022
≤ 3 kWc
380€ / kWc
≤ 9 kWc
280€ / kWc
≤ 36 kWc
160€ / kWc
≤ 100 kWc
80€ / kWc
≤ 500 kWc
0€ / kWc

Si la puissance de l’installation photovoltaïque est inférieure ou égale à 3 kWc (ce qui est très rare), la TVA passe à 10 % (au lieu de 20 %) sur le prix d’achat. 

L’acquisition d’une installation photovoltaïque permet aux entreprises de profiter d’une récupération de TVA. Ce crédit de TVA s’élève à 20% du montant total de l’installation.

Baisse des coûts de raccordement

Depuis le 22 mars, le taux de réfaction, que l’on peut définir par la réduction accordée par l’État sur le cout de raccordement d’une installation photovoltaïque au réseau électrique national, est passé de 40 à 60%. Cette nouvelle norme concerne les installations allant jusqu’à 500 kWc. 

Réduction de l'IFER

Auparavant fixé à 7,57€/kW/an, le tarif d’imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER) a été réduit de moitié depuis le 1er janvier 2021, passant à 3,155 €/kW/an pour les installations de plus de 100 kWc.

Les aides locales

En tant qu’entreprise, il est possible de bénéficier de subventions locales ou régionales. Il suffit de se renseigner auprès de la mairie où siège la société ou bien des antennes professionnelles du département et de la région.

Découvrez combien d'économie vous pouvez réaliser grâce à l'autoconsommation avec notre simulateur
guide autoconsommation
Recevoir le Guide ultime de l'autoconsommation 2022
Inelio dynamic plaquette
Téléchargez la brochure

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
Notez-moi
Rudy Molinillo
Rudy Molinillo
Passionné par la technologie et le web, j'ai rejoint l'équipe de FHE France en octobre 2020 en tant que responsable webmarketing. Spécialiste de toutes les questions liées à l'innovation, au digital et à l'autoconsommation, je gère tous les jours l'ensemble des axes de communication web permettant de mettre en avant nos marques, leurs valeurs et de développer la satisfaction des utilisateurs des produits FHE France et Achille by fhe.
Connectez-vous

Créateur – Concepteur – Fabricant

guide autoconsommation

 Téléchargez le guide ultime de l'autoconsommation 2022 (gratuit)