Que faire du surplus de production photovoltaïque ?

L’une des principales spécificités de la production d’énergie photovoltaïque, souvent considérée comme une contrainte, est dû au fait que ses périodes de production sont focalisées sur la journée. Sauf que la consommation d’énergie d’un logement est elle souvent concentrée principalement entre 18 h et 8 h. 

L’excèdent de production qui n’est pas en adéquation avec la consommation est appelé surplus de production photovoltaïque. Que peut-on faire de ce surplus ? Comment le réduire au maximum ? Aujourd’hui, nous répondons à vos questions.

D'où vient le surplus photovoltaïque ?

Les panneaux solaires captent la luminosité du soleil pour transformer ses rayons en électricité. Le niveau de production d’un panneau solaire va fortement osciller en fonction de la luminosité et ne sera donc pas stable. Les panneaux solaires transforment les rayons en courant continu, directement transformé en courant alternatif par un onduleur. Cette production d’énergie doit être utilisée pendant qu’elle est produite

La consommation d’énergie n’est bien souvent pas en adéquation avec cette production. La consommation d’un foyer « classique » est par exemple plus importante en début de matinée et dans la soirée. Or, il s’agit de deux périodes durant lesquelles la production solaire est pratiquement ou entièrement nulle. Et pendant la journée, quand personne n’est à la maison, les panneaux produisent de l’électricité qui n’est pas utilisée par les occupants. 

C’est cette inadéquation naturelle entre production et consommation qui génère le surplus de production photovoltaïque.

Que peut-on faire de ce surplus de production ?

Plusieurs solutions existent pour parer à cette problématique de surplus de production, depuis la gestion intelligente de la consommation sur les périodes de production, le stockage d’énergie ou encore des solutions pour réduire ce surplus au maximum.

La revente du surplus photovoltaïque à EDF OA

Dans une installation en autoconsommation, la solution la plus simple et la plus commune, est la revente du surplus sur le réseau électrique. 

Lors de la mise en service de l’installation d’autoconsommation solaire, un contrat EDF OA vous est soumis pour vous permettre de revendre le surplus d’autoconsommation à un coût de rachat du kWh fixe et gelé pendant 20 ans.

Le compteur Linky permet de compter dans les deux sens (production et consommation) afin de déterminer à EDF OA combien de kWh ont été produits. 

La problématique de la revente du surplus EDF OA est sa rentabilité très relative pas rapport au coût d’une installation ainsi que l’incertitude concernant le coût de rachat du kWh une fois les 20 premières années écoulées.

Le stocker dans des batteries au lithium

Une autre possibilité bien connue, consiste à stocker cette énergie sous forme d’électricité dans des batteries au Lithium ou au plomb.

L’avantage de cette solution est qu’elle permet de réutiliser le surplus de production à n’importe quel moment de la journée pour alimenter les appareils électriques du foyer. 

Cependant, les solutions de batteries au lithium ou au plomb, en plus d’être polluantes au recyclage et d’avoir une durée de vie limitée, ne répondent pas de façon optimale aux besoins du foyer.

Le stocker dans une batterie thermochimique

batterie stockage énergie solaire

D’après l’ADEME, 70% de la consommation énergétique des foyers concerne le chauffage/le rafraîchissement et l’eau chaude sanitaire. C’est donc le poste de consommation énergétique principal d’un logement.

La meilleure solution pour stocker l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques est donc de la stocker sous forme thermo-chimique plutôt que sous forme d’électricité. Avec une solution de stockage thermique, vous utilisez le surplus photovoltaïque pour alimenter votre chauffe-eau et votre chauffage.

La solution Inelio, est conçue avec des matériaux écologiques et recyclables, ses performances sont garanties pendant plus de 20 ans et permettent de consommer pratiquement toute l’énergie produite par une installation photovoltaïque, et donc d’éliminer la perte d’excédent de production de l’équation. Ce faisant, on peut rediriger le surplus photovoltaïque vers le chauffe-eau et le chauffage.

Seule contrainte de cette solution, il faut être équipé d’un système de pompe à chaleur AIR/EAU ou effectuer des modifications au bâti pour pouvoir en profiter.

Comment réduire au maximum le surplus de production solaire ?

Bien dimensionner son installation en fonction de sa consommation

Pour réduire au maximum la production de surplus, le premier axe à prendre en compte est le dimensionnement de l’installation d’autoconsommation qui doit correspondre au mieux aux besoins énergétiques.

En autoconsommation, à moins de vouloir à tout prix s’approcher au maximum de l’indépendance énergétique, vous devez vous équiper d’une installation moins importante que la consommation de votre logement en moyenne. 

Ce faisant, vous limitez la production de surplus aux périodes de forte inadéquation entre la consommation du foyer et la production solaire.

Décaler un maximum de consommation

Enfin, l’autre solution consiste à faire correspondre au maximum la consommation d’énergie avec la production photovoltaïque.

Utiliser un système de monitoring de l'autoconsommation

Grâce à un système de pilotage de l’autoconsommation intelligent, vous pourrez automatiquement faire correspondre la consommation des appareils les plus énergivores du logement avec les périodes de production solaire.

Utiliser le surplus pour alimenter l'eau chaude sanitaire

12% de la consommation du logement est utilisée par le chauffage de l’eau chaude sanitaire, en utilisant un module de gestion intelligent, vous pourrez rendre automatique le lancement de l’ECS au moment de la production d’énergie solaire.

pompe à chaleur
Utiliser le surplus pour alimenter le chauffage

Pendant la journée, amorcez le chauffage de votre logement avant de rentrer en utilisant la production d’énergie solaire si elle est suffisante. Ce faisant, vous pouvez réduire votre consommation durant la journée à 0 Kwh tirés du réseau.

Dans un réseau de chauffage à pompe à chaleur Air/Eau, vous pouvez aussi utiliser une solution de stockage thermochimique pour chauffer le logement.

Découvrez combien d'économie vous pouvez réaliser grâce à l'autoconsommation avec notre simulateur
guide autoconsommation
Recevoir le Guide ultime de l'autoconsommation 2022
Inelio dynamic plaquette
Téléchargez la brochure

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
5/5 – (6 votes)
Rudy
Rudy
Passionné par la technologie et le web, j'ai rejoint l'équipe de FHE France en octobre 2020 en tant que responsable webmarketing. Spécialiste de toutes les questions liées à l'innovation, au digital et à l'autoconsommation, je gère tous les jours l'ensemble des axes de communication web permettant de mettre en avant nos marques, leurs valeurs et de développer la satisfaction des utilisateurs des produits FHE France et Achille by fhe.
guide autoconsommation

 Téléchargez le guide ultime de l'autoconsommation 2022 (gratuit)