Créateur
Concepteur
Fabricant

Tout savoir sur les panneaux solaires hybrides

Les panneaux solaires hybrides s’alimentent à la fois de la lumière et de la chaleur solaire. Ils produisent simultanément de l’électricité et de l’eau chaude sanitaire. Si ce type de panneaux est moins connu que le système photovoltaïque, cette solution deux en un est aussi écologique qu’efficace. Dans cet article, on fait le point sur leur fonctionnement, comment les entretenir ? Quels types de panneaux hybrides trouve-t-on sur le marché ?

panneau solaire hybride

Comment fonctionnent les panneaux solaires hybrides ?

Le panneau solaire hybride, renommé aussi capteur solaire mixte – est un système qui utilise à la fois des capteurs photovoltaïques pour produire de l’électricité et des capteurs thermiques pour produire de la chaleur.

Sur la face supérieure des panneaux, c’est-à-dire côté soleil, les cellules photovoltaïques transforment le rayonnement solaire en électricité. Sur la face inférieure, les capteurs solaires thermiques récupèrent la chaleur émise par le soleil.

Quels sont les différents types de panneaux solaires hybrides ?

Il existe deux grands types de panneaux solaires hybrides : 

1 - Les panneaux hybrides à air

Également appelés aérovoltaïques, ils permettent de chauffer un logement et de créer de l’électricité. Sur leur face arrière, ils sont équipés d’une ventilation. Elle permet de diffuser la chaleur récupérée par les capteurs thermiques au sein de votre logement tout en aérant les panneaux pour optimiser leur rendement en les rafraîchissant.

panneaux solaires hybrides à air

2 - Les panneaux hybrides à eau

Ils servent à produire de l’eau chaude sanitaire et de l’électricité. Les panneaux hybrides à eau utilisent la chaleur récupérée par les capteurs solaires pour chauffer l’eau chaude sanitaire grâce à un fluide caloporteur.

panneaux solaires hybrides à eau

Comment s'installent les panneaux solaires hybrides ?

L’installation des panneaux solaires hybrides, à savoir la pose et la fixation, est assez similaire à celles des panneaux photovoltaïques. Vous pouvez choisir d’intégrer votre installation solaire sur un toit plat ou incliné.

Il est quand même nécessaire de prendre en compte les spécificités d’installation des raccords hydrauliques. Certains paramètres sont également à prendre à compte pour une installation réussie : 

  • Prendre en considération l’ombrage sur la toiture
  • Incliner les panneaux entre 30° et 35° pour bénéficier de la meilleure intensité lumineuse
  • Orienter les modules vers le sud pour capter un maximum de rayons solaires 

L'entretien des panneaux solaires hybrides

Pour que le fonctionnement de vos panneaux soit optimal et que les économies soient au rendez-vous, vous devez veiller à ce que les cellules photovoltaïques restent propres.
Si vous remarquez quelques dépôts dessus, vous pouvez les nettoyer facilement avec de l’eau tiède (la moins calcaire possible) et un chiffon (ou une éponge douce).
Concernant le dispositif thermique, vous devez vérifier que la quantité du fluide caloporteur soit suffisante ainsi que sa qualité (elle se vérifie avec le pH et le ratio du mélange eau-antigel).

Combien coûtent des panneaux solaires hybrides ?

De par sa technologie mixant à la fois le thermique et le photovoltaïque, ce produit 2-en-1 a un surcoût important par rapport aux panneaux photovoltaïques classiques.

Le prix d’une installation solaire hybride varie en fonction de plusieurs facteurs : la puissance, le modèle, la marque des panneaux ou encore la puissance (définie selon les besoins en chauffage ou en eau chaude du foyer).

Une installation solaire hybride complète de 3kWh (soit 10 modules de 300 Wc) coûte en moyenne entre 12 000 et 16 000 euros.

Quelles sont les aides de financement ?

L’installation de panneaux solaires hybrides fait partie des travaux d’amélioration des performances énergétiques du logement. De ce fait, elle permet d’accéder à des aides financières comme :

  • La prime à l’autoconsommation, qui s’adresse aux personnes qui choisissent ce modèle de consommation au lieu de la revente totale à EDF OA (elle varie de 80 à 380 €/kwc installé),
  • La vente du surplus à EDF OA,
  • MaPrimeRénov’ (anciennement le CITE), une aide mise en place par l’Anah (Agence nationale de l’habitat) jusqu’à 2 000 euros pour les ménages modestes,
  • La TVA à 5.5% qui s’applique aux travaux d’amélioration énergétique. Pour en bénéficier, le logement doit être terminé depuis au moins 2 ans.
Découvrez combien d'économie vous pouvez réaliser grâce à l'autoconsommation avec notre simulateur
guide autoconsommation
Recevoir le Guide ultime de l'autoconsommation 2022
Inelio dynamic plaquette
Téléchargez la brochure

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
Notez-moi
Audrey Deschamps
Audrey Deschamps
Ancienne journaliste (depuis 2012), j'ai rejoins l'équipe de FHE France en tant qu'assistante marketing et communication. Je gère au quotidien les relations presses et la rédactions d'articles afin de faire connaitre les produits FHE France et l'autoconsommation solaire intelligente au grand public.
Connectez-vous

Créateur – Concepteur – Fabricant

guide autoconsommation

 Téléchargez le guide ultime de l'autoconsommation 2022 (gratuit)