07 44 09 33 16

Installer des panneaux solaires en copropriété : avantages et démarches

L’installation de panneaux solaires en copropriété est une solution écologique et économique pour produire de l’énergie renouvelable. Les avantages sont nombreux : réduction de la facture d’électricité, diminution de l’empreinte carbone, valorisation du patrimoine immobilier, etc. Cependant, celà nécessite de respecter certaines étapes et démarches afin de garantir la faisabilité du projet et d’assurer sa pérennité. Dans cet article, nous vous présentons les avantages de l’installation de panneaux solaires en copropriété, ainsi que les démarches à suivre pour mener à bien ce projet.

FHE-vous-delivre-avantages-inconvenients-installation-photovoltaique-copropriete

Les avantages de l'installation de panneaux solaires en copropriété

  1. Réduction de la facture d’électricité : l’installation de panneaux solaires permet de produire de l’électricité à partir d’une source d’énergie renouvelable, ce qui permet de réduire la consommation d’électricité provenant du réseau électrique. Cela se traduit par une réduction de la facture d’électricité, qui peut être significative sur le long terme.

  2. Diminution de l’empreinte carbone : la production d’électricité à partir de panneaux solaires permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre. 

  3. Valorisation du patrimoine immobilier : l’installation de panneaux solaires peut contribuer à valoriser le patrimoine immobilier de la copropriété en améliorant son classement énergétique. 

  4. Financement avantageux : de nombreux dispositifs de financement existent pour faciliter l’installation de panneaux solaires en copropriété, tels que les prêts à taux zéro ou les subventions publiques. Ces dispositifs peuvent permettre de réduire considérablement le coût d’investissement initial.

  5. Économies d’énergie : l’installation de panneaux solaires permet à la copropriété de devenir partiellement indépendante du réseau électrique.

Les démarches pour installer des panneaux solaires en copropriété

L'étude technique

Avant de procéder à l’installation de panneaux solaires en copropriété, les occupants doivent se rapprocher de leur mairie pour vérifier s’il existe un PLU (plan local d’urbanisme) et quelles sont les dispositions relatives à l’installation de panneaux solaires. Si l’immeuble est situé à proximité d’un bâtiment historique, il sera peut-être soumis à une autorisation des architectes des bâtiments de France. Dans tous les cas, les installations de panneaux solaires nécessitent une déclaration préalable de travaux à déposer en mairie ou directement en ligne.

Ensuite, il est impératif de réaliser une étude technique. Cette étude permettra de déterminer les besoins énergétiques de la copropriété, la surface disponible pour l’installation des panneaux solaires, la puissance nécessaire des panneaux, le coût de l’installation, etc.

Pour réaliser cette étude, il est recommandé de faire appel à un professionnel spécialisé dans l’installation de panneaux solaires en copropriété. Ce dernier pourra réaliser une analyse approfondie des besoins de la copropriété et proposer des solutions adaptées.

Le vote en assemblée générale

Une fois que l’étude technique a été réalisée, il est nécessaire d’obtenir l’approbation des copropriétaires pour procéder à l’installation des panneaux solaires. Pour ce faire, une assemblée générale doit être organisée.

Il est recommandé de présenter les résultats de l’étude technique lors de cette assemblée générale, ainsi que les avantages et les inconvénients de l’installation de panneaux solaires. Les copropriétaires pourront poser des questions et exprimer leur opinion sur le projet : type d’installation, choix du prestataire, montant du budget, etc.

Si auparavant, il fallait obtenir la majorité absolue en assemblée générale de copropriété (présents, représentés et absents), désormais, une majorité simple suffit  (présents, représentés et vote par correspondance) pour réaliser l’installation solaire.

Si vous êtes le seul porteur du projet et en assurez la conduite, vous serez responsable de tous les coûts, mais bénéficierez également de tous les bénéfices. Cependant, même dans cette situation, vous devez obtenir l’approbation de la copropriété. Si les copropriétaires veulent conjointement installer des panneaux solaires, c’est le syndic de copropriété qui se charge du suivi. 

demarches-pour-installer-panneaux-solaires-dans-une-copropriete

L'installation des panneaux

Une fois que l’installation des panneaux solaires a été approuvée par l’assemblée générale, il est temps de procéder à leur installation. Il est important de faire appel à un professionnel spécialisé dans l’installation de panneaux solaires en copropriété pour réaliser cette étape.

Le professionnel pourra déterminer la taille et la puissance des panneaux nécessaires en fonction des besoins de la copropriété. Il pourra également s’occuper des démarches administratives nécessaires, comme la demande de permis de construire si besoin est.

L’installation des panneaux solaires doit être réalisée en respectant les règles de sécurité en vigueur. Il est également important de veiller à ce que leur installation ne gêne pas les voisins ou n’altère pas l’esthétique de l’immeuble.

Enfin, une fois les panneaux solaires installés, il est recommandé de souscrire un contrat d’entretien avec le professionnel qui a réalisé l’installation. Ce contrat permettra de garantir le bon fonctionnement des panneaux solaires et de prévenir d’éventuelles pannes ou défaillances.

Les subventions pour l'installation de panneaux solaires en copropriété

L’installation de panneaux solaires en copropriété peut bénéficier d’aides financières, ce qui réduira considérablement le coût de l’installation. Pour ça, votre installation doit être réalisée par une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement (RGE).  Il est possible de bénéficier de MaPrimeRénov Copropriétés si les travaux rentrent dans le cadre d’une la rénovation énergétique. 

La copropriété peut également bénéficier de subventions de la part des collectivités locales, comme les régions ou les départements. Ces subventions peuvent couvrir une partie des coûts de l’installation.

Pour un projet collectif, chaque propriétaire est éligible à un crédit d’impôt proportionnel à ses parts. En outre, chacun a la possibilité d’obtenir un éco-prêt sans intérêt. En cas de revente du surplus de production solaire, vous pourriez être admissible à une prime d’autoconsommation pour une période de 5 ans. De plus, les coûts d’installation sont modérés grâce à un taux de TVA réduit à 5,5%. 

Février 2024 : +10% sur le prix de l'électricité !

Envie de réaliser des économies d'énergie ?
Testez votre éligibilité à nos solutions.
Livre blanc autoconso
Tout comprendre à l'Autoconsommation Solaire,
téléchargez le guide !
Inelio dynamic plaquette
Téléchargez la brochure

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
5/5 – (1 vote)
Rudy
Rudy
Passionné par la technologie et le web, j'ai rejoint l'équipe de FHE France en octobre 2020 en tant que responsable webmarketing. Spécialiste de toutes les questions liées à l'innovation, au digital et à l'autoconsommation, je gère tous les jours l'ensemble des axes de communication web permettant de mettre en avant nos marques, leurs valeurs et de développer la satisfaction des utilisateurs des produits FHE France et Achille by fhe.
Connectez-vous à votre espace client
Inscription newsletter qui décrypte le monde de l'énergie

La Newsletter qui décrypte le monde de l'énergie.

Chaque mois, plongez dans l’analyse d’un sujet passionnant et découvrez les actualités clés de la rénovation énergétique.

Livre blanc autoconso

Téléchargez le Guide ultime de l'autoconsommation 2024 (gratuit)