07 44 09 33 16

Tout savoir sur la planification écologique

Mise à jour le

10/04/2024

Temps de lecture

4 minutes

Mise à jour le

10/04/2024

Temps de lecture

4 minutes

Sommaire

La planification écologique en France fait référence à l’ensemble des politiques, des mesures et des initiatives mises en place pour promouvoir la durabilité environnementale, la préservation de la biodiversité et la lutte contre le changement climatique sur l’ensemble du territoire français. La France a adopté une série de stratégies et de plans d’action visant à atteindre ses objectifs environnementaux et climatiques, en accord avec les engagements internationaux tels que l’Accord de Paris sur le climat

Lors du second Conseil de planification écologique qui s’est tenu à l’Élysée fin du mois de septembre, en présence d’Élisabeth Borne et des ministres concernés, Emmanuel Macron a pris la parole pour évoquer toutes les actions prévues.

Sommaire

Les informations à retenir :

La planification écologique en France est une initiative globale pour promouvoir la durabilité, la biodiversité et combattre le changement climatique.

  • Objectifs globaux : Réduire les émissions de CO2, s’adapter au changement climatique, restaurer la biodiversité, et réduire la pollution.

  • Investissements et actions : L’État investit 10 milliards d’euros supplémentaires pour des actions dans les secteurs de l’énergie, des transports et du bâtiment, incluant le développement des énergies renouvelables et la rénovation énergétique des logements.

  • Mesures spécifiques : Mise en place de pompes à chaleur, augmentation de la part des énergies renouvelables, et objectifs ambitieux pour les voitures électriques et les transports en commun.

  • Échéances et suivi : Des objectifs annuels de réduction des émissions de CO2 et des plans d’action pour la biodiversité et l’adaptation au réchauffement climatique.
planif ecol copie 1

Les objectifs de la planification écologique

La planification écologique présentée vise principalement à réduire les émissions de CO2 du pays, tout en renforçant la souveraineté nationale. Elle se positionne également comme un levier de réindustrialisation et de plein emploi, offrant des opportunités dans les secteurs verts et innovants. 

Elle s’articule autour de cinq objectifs majeurs : 

  1. Réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter les effets du changement climatique ;
  2. S’adapter aux conséquences inévitables du changement climatique ;
  3. Restaurer la biodiversité ;
  4. Réduire l’exploitation des ressources naturelles à un rythme soutenable ;
  5. Réduire toutes les pollutions qui impactent la santé.

Les travaux sont structurés autour de 22 chantiers classés en six grandes thématiques :

  • mieux se déplacer ;
  • mieux se nourrir ;
  • mieux se loger ;
  • mieux préserver ;
  • mieux consommer ;
  • mieux produire.

L’État investira 10 milliards d’euros supplémentaires, dont 7 milliards seront engagés en 2024. Ces investissements porteront les dépenses totales pour la transition écologique à 60 milliards d’euros en 2024.

Énergie et Industrie

  • Pompes à chaleur : Le gouvernement prévoit la production d’un million de pompes à chaleur d’ici la fin du quinquennat avec un renforcement de la filière de production et la formation de 30 000 installateurs. Ces dispositifs, qui permettent de chauffer les habitations de manière plus écologique et économique, seront au cœur de la transition énergétique dans le secteur du bâtiment.
  • Énergies renouvelables : La part des énergies renouvelables dans la production électrique augmentera, avec une attention particulière portée à l’énergie solaire (multipliée par trois) et à l’éolien (l’éolien offshore multiplié par près de quatre et l’éolien terrestre progressant de plus de 55 %).
  • Biogaz : La production de biogaz sera significativement augmentée, passant de 8 térawattheures en 2020 à 50 en 2030.
  • Industries primaires : Des efforts seront déployés dans les industries comme la sidérurgie et le ciment pour réduire leurs émissions, notamment grâce au captage de CO2.
PAC AIR/EAU
Une pompe à chaleur air/eau

Transports

  • Voitures électriques : 66 % des voitures neuves vendues en 2030 devront être électriques, contre 15% actuellement.
  • Covoiturage : Le nombre de trajets covoiturés par jour devra passer de 21 000 en 2023 à 196 000 en 2030.
  • Pistes cyclables : Elles devront atteindre 150 000 kilomètres en 2030, contre 61 000 fin 2023.
  • Transports en commun : Les voyages en train et en transports en commun urbains devront augmenter respectivement de 20 milliards et 15 milliards de km/voyageurs.

Bâtiment

Le bâtiment, responsable de 23% des émissions de GES et de 43% des dépenses énergétiques annuelles, recevra 2,3 milliards d’euros, dont 1,6 milliard sera alloué à la rénovation énergétique des logements via Ma Prime Renov‘.

Une attention particulière sera portée à la rénovation des passoires thermiques, qui sont des logements très mal isolés, contribuant ainsi à réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre.

  • Rénovations : Le nombre de rénovations globales de logements via MaPrimeRénov’ devra atteindre 900 000 par an en 2030.
  • Chaudières : L’objectif est de supprimer 75% des chaudières au fioul d’ici 2030 et de réduire d’environ 20% les chaudières au gaz.

Le planning de la planification écologique

Lors de son discours, le président de la République a présenté les échéances à venir pour mettre en place les différents objectifs de la planification écologique : 

  • Baisse des émissions de CO2 de 5% chaque année ;
  • Stratégie de défense de biodiversité – qui sera présentée en octobre ;
  • Reprise du contrôle des tarifs de l’électricité ;
  • Plan d’adaptation au réchauffement qui sera présenté en décembre.

2024 : + 9% d'augmentation du prix de l'électricité

Envie de réaliser des économies d'énergie ?
Testez votre éligibilité à nos solutions.
Tout savoir sur l'autoconsommation solaire
Pour tout comprendre à l'Autoconsommation Solaire, téléchargez le guide !
Inelio dynamic plaquette

Téléchargez la brochure​

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.
Qu'avez-vous pensé de notre article ?
5/5 – (1 vote)
Audrey
Audrey
Ancienne journaliste (depuis 2012), j'ai rejoins l'équipe de FHE France en tant qu'assistante marketing et communication. Je gère au quotidien les relations presses et la rédactions d'articles afin de faire connaitre les produits FHE France et l'autoconsommation solaire intelligente au grand public.
Connectez-vous à votre espace client
Inscription newsletter qui décrypte le monde de l'énergie

La Newsletter qui décrypte le monde de l'énergie.

Chaque mois, plongez dans l’analyse d’un sujet passionnant et découvrez les actualités clés de la rénovation énergétique.

Livre blanc autoconso

Téléchargez le Guide ultime de l'autoconsommation 2024 (gratuit)