07 44 09 33 16

La pac est-elle la solution au réchauffement climatique ?

Mise à jour le

19/03/2024

Temps de lecture

3 minutes

Mise à jour le

19/03/2024

Temps de lecture

3 minutes

Sommaire

Selon l’AIE (Agence Internationale de l’Énergie), les pompes à chaleur font partie des principales solutions pour réduire les émissions liées au chauffage des bâtiments et pour atteindre la neutralité climatique. Toutefois, leur développement doit être accéléré et le nombre de dispositifs installés devrait plus que tripler d’ici 2030.

Le dernier rapport du GIEC le confirme : le réchauffement climatique continue d’accélérer avec une augmentation de 1,1°C en l’espace de dix ans
La situation environnementale alliée à la crise énergétique actuelle pousse alors les Français à chercher de nouveaux modes de chauffage et de production d’énergie afin de réduire leur consommation d’énergies fossiles (gaz, fioul…) ainsi que leurs factures. 

Alors que la popularité des chaudières est en baisse à cause de leurs consommations élevées, les pompes à chaleurs se répandent de plus en plus au sein des logements français.

Une solution adaptée puisque elle permet à la fois de décarboner nos modes de chauffage et d’eau chaude sanitaire tout en réduisant drastiquement la facture d’énergie du consommateur.

Les informations à retenir :

Les pompes à chaleur sont considérées comme une solution majeure pour réduire les émissions de chauffage des bâtiments et atteindre la neutralité climatique, mais leur développement doit s’accélérer pour répondre aux objectifs climatiques.

  1. Rôle des pompes à chaleur : Selon l’Agence Internationale de l’Énergie, les pompes à chaleur sont essentielles pour réduire les émissions liées au chauffage des bâtiments et atteindre la neutralité climatique.

  2. Accélération nécessaire : Le nombre de dispositifs installés devrait plus que tripler d’ici 2030 pour répondre aux objectifs climatiques.

  3. Réduction de l’empreinte carbone : Les pompes à chaleur, en particulier les modèles air/eau et eau/eau, sont une solution de chauffage avec un impact carbone faible, polluant en moyenne 7 fois moins qu’une chaudière au fioul.

  4. Aides financières disponibles : Plusieurs aides financières sont accessibles pour l’installation de pompes à chaleur, notamment MaPrimeRénov’, la prime CEE, et l’éco-prêt à taux zéro.

Sommaire

la-pac-est-elle-la-solution-au-rechauffement-climatique

Quel est l'intérêt de passer à la PAC pour réduire son empreinte carbone ?

Le logement et sa production d’énergie représentent environ 20% de l’empreinte carbone d’un Français. L’eau chaude sanitaire et le chauffage au fioul ou au gaz représentent 62% de cette catégorie. Des chiffres qui ne font que confirmer l’intérêt de mettre fin à sa consommation d’énergies fossiles.

La pompe à chaleur est l’une des solutions de chauffage avec l’impact carbone le plus faible, elle pollue en moyenne 7 fois moins qu’une chaudière au fioul. Le remplacement d’une chaudière à gaz ou au fioul contribue donc efficacement à réduire l’empreinte carbone globale ainsi que la consommation d’énergie.

Pour ne plus utiliser ces énergies néfastes, la PAC est donc le système de chauffage idéal pour votre logement : il prélève des calories à l’extérieur dans l’air, l’eau ou le sol pour les transporter dans le logement et assurer le confort thermique

empreinte-carbone-selon-type-energie-chauffage

Quelles aides pour remplacer sa chaudière par une pompe à chaleur ?

Si vous choisissez de remplacer votre système de chauffage actuel par une pompe à chaleur, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières pour vous aider à amortir l’installation de cet équipement. Certaines aides permettent également de remplacer votre vieille pompe à chaleur.
Cependant, ces aides ne sont éligibles que pour les pompes à chaleur air/eau et eau/eau (les systèmes air/air entrainant une consommation plus grande).

MaPrimeRénov'

L’aide MaPrimeRénov’ est attribuée sous condition de ressources par l’Agence nationale de l’habitat dans le cadre d’un changement de mode de chauffage. L’installation doit impérativement être faite par un professionnel qualifié RGE Quali’PAC.

  • 5000 € pour un ménage aux revenus très modestes
  • 4000 € pour un ménage aux revenus modestes
  • 3000 € pour un ménage aux revenus intermédiaires

La prime CEE

Cette aide est une prime coup de pouce chauffage, reversée en chèque, virement ou bon d’achat . Tout le monde peut bénéficier de cette prime, cependant, le montant varie en fonction des revenus.

  • Ménages très modestes : 4000 €
  • Ménages modestes : 4000 €
  • Ménages intermédiaires et aisés : 2500 €

L'éco-prêt à taux 0

L’éco-ptz est cumulable avec MaPrimeRénov’. Ce prêt sans intérêts peut atteindre jusqu’à 50.000 euros de travaux. Il peut donc permettre de financer la pose d’une PAC et de rembourser le prêt sur un maximum de 20 ans.

Aucune condition de ressources n’est exigée, toutefois la demande doit se faire auprès de votre banque, qui décidera d’accepter ou non en fonction de vos prêts existants ainsi que de vos revenus actuels.

2024 : + 9% d'augmentation du prix de l'électricité

Envie de réaliser des économies d'énergie ?
Testez votre éligibilité à nos solutions.
Tout savoir sur l'autoconsommation solaire
Pour tout comprendre à l'Autoconsommation Solaire, téléchargez le guide !
Inelio dynamic plaquette

Téléchargez la brochure​

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.
Qu'avez-vous pensé de notre article ?
5/5 – (1 vote)
Audrey
Audrey
Ancienne journaliste (depuis 2012), j'ai rejoins l'équipe de FHE France en tant qu'assistante marketing et communication. Je gère au quotidien les relations presses et la rédactions d'articles afin de faire connaitre les produits FHE France et l'autoconsommation solaire intelligente au grand public.
Connectez-vous à votre espace client
Inscription newsletter qui décrypte le monde de l'énergie

La Newsletter qui décrypte le monde de l'énergie.

Chaque mois, plongez dans l’analyse d’un sujet passionnant et découvrez les actualités clés de la rénovation énergétique.

Livre blanc autoconso

Téléchargez le Guide ultime de l'autoconsommation 2024 (gratuit)