fr
fr

Pompes à chaleur air/eau vs air/air, que choisir ?

Si vous décidez de vous lancer dans l’acquisition d’une pompe à chaleur, il en existe deux principales sortes : la pompe à chaleur air/air et la pompe à chaleur air/eau. Un système idéal si vous voulez privilégier les énergies renouvelables. Toutes deux ont des caractéristiques différentes mais avec un même objectif : réaliser des économies d’énergie en vous assurant un confort aussi bien en hiver qu’en été. 

 Elles fonctionnent toutes les deux à l’électricité et sont considérées comme « aérothermiques » car elles puisent les calories de l’air extérieur pour les réutiliser comme source de chauffage dans le logement.  

Dans cet article, nous allons décrypter leurs principales différences.

Principes de fonctionnement des pompes à chaleur

Diffusion de la chaleur

Les principales différences entre les deux équipements se situent dans le processus de diffusion de chaleur.

La pompe à chaleur air-air puise l’air froid à l’extérieur, la transforme en air chaud pour ensuite la diffuser dans l’habitation. Elle peut être réversible et servir de climatisation.

En face, la pompe à chaleur air-eau récupère les calories dans l’air extérieur qui, à leur tour, chauffent l’eau du circuit de chauffage. La chaleur est ensuite diffusée dans l’habitation via des radiateurs ou un plancher chauffant. La PAC air/eau peut également rafraichir votre logement en été. 

Les différentes unités intérieures PAC air/air

Unité murale

unité murale

Console

console pac air air

Plafonnier

plafonnier

Gaine

Comme son nom l’indique, la PAC air-air chauffe l’air. Pour l’utiliser, vous devez donc vous équiper de ventilo-convecteurs qui diffusent la chaleur et augmentent la température de chez vous.

Il est possible de connecter plusieurs unités intérieures sur un seul groupe extérieur. Les pompes à chaleur air-air sont en général multisplits, permettant ainsi de chauffer plusieurs pièces de la maison de manière indépendante.

Les différentes unités intérieures PAC air/eau

Plancher chauffant

plancher chauffant

Radiateurs à eau

Eau chaude sanitaire

Radiateurs ventilo-convecteurs

radiateur

Comme une chaudière à gaz, la PAC air-eau agit sur l’eau du circuit de chauffage. La chaleur sera diffusée dans l’habitation à travers les radiateurs, un plancher chauffant ou l’eau chaude sanitaire.

Si vous voulez rafraichir votre logement avec une PAC air/eau, vous devez sélectionner une pac air/eau réversible et coupler votre équipement avec des radiateurs ventilo-convecteurs ou un plancher chauffant pour évacuer cette réversibilité.

Les différences d'installation de pompes à chaleur

Les deux systèmes sont assez simples à installer, cependant les PAC air/air nécessitent des prérequis d’installation un peu plus contraignants que les PAC air/eau. Par exemples, pour les PAC gainables, il faudra les installer dans les combles ou bien dans un faux plafond. Vous devrez aussi faire installer des ventilo-convecteurs. 

La PAC air/eau, elle, peut s’adapter à un circuit de chauffage déjà existant à condition qu’il fonctionne à l’eau. Son installation est possible en rénovation ou dans le neuf. 

Les aides financières

Le prix d’une pompe à chaleur air/air varie entre 1500 et 10 000 euros, la pompe à chaleur air/eau a un prix de base plus élevé qui est compris entre 7 000 et 16 000 euros mais la PAC air/eau est éligible à plusieurs aides financières comme ma PrimeRénov‘, la prime énergie ou encore l’éco-prêt à taux zéro. La PAC air/air est beaucoup moins concernée par les aides publiques. 

Les performances

En moyenne, le coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur air-eau ou air-air tourne autour de 3. Cet indicateur qui correspond au nombre de kilowattheure produit pour 1 kilowattheure consommé, dépend de la température extérieure.

Plus le COP d’une PAC est élevé, moins l’appareil consomme de l’énergie. 

Et en autoconsommation ?

Les pompes à chaleur peuvent être alimentées par le réseau ou par les panneaux solaires installés sur votre toiture. Vous consommez l’électricité que vous produisez, c’est ce qu’on appelle l’autoconsommation

Pour les deux sortes de pompes à chaleur, la production d’électricité sera en différé par rapport à votre consommation quotidienne. La solution ? Investir dans une solution de stockage pour optimiser votre rendement.  

Les PAC air/air sont combinables avec des batteries lithium. Mais ces dernières ont des rendements assez faibles et donc un mauvais retour sur investissement. 

Les PAC air/eau, elles, peuvent obtenir d’excellentes performances grâce à l’autoconsommation avec à un système de stockage thermique de l’énergie ayant une capacité de se décharger à 100% sans perte de rendement dans le temps.

 

Découvrez combien d'économie vous pouvez réaliser grâce à l'autoconsommation avec notre simulateur
guide autoconsommation
Recevoir le Guide ultime de l'autoconsommation 2022
Inelio dynamic plaquette
Téléchargez la brochure

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
4.5/5 – (2 votes)
Audrey Deschamps
Audrey Deschamps
Ancienne journaliste (depuis 2012), j'ai rejoins l'équipe de FHE France en tant qu'assistante marketing et communication. Je gère au quotidien les relations presses et la rédactions d'articles afin de faire connaitre les produits FHE France et l'autoconsommation solaire intelligente au grand public.
guide autoconsommation

 Téléchargez le guide ultime de l'autoconsommation 2022 (gratuit)