07 44 09 33 16

Tout comprendre sur le COP d’une pompe à chaleur

Le Coefficient de Performance (COP) est un indicateur clé dans le monde des pompes à chaleur, offrant une mesure précise de leur efficacité énergétique. Dans cet article, nous allons détailler ce qu’est le COP d’une pompe à chaleur, comment il est calculé, et pourquoi il est essentiel pour évaluer la performance de votre pompe à chaleur.

pac air eau fhe

Qu'est-ce que le (COP) d'une pompe à chaleur ?

Le COP, coefficient de performance, est un ratio qui mesure l’efficacité énergétique d’une pompe à chaleur. Il est calculé en laboratoire et représente le ratio entre l’énergie thermique produite par la pompe en mode chauffage et l’énergie électrique consommée pour actionner le compresseur. Un COP élevé signifie que la pompe à chaleur est très efficace, produisant plus de chaleur pour chaque unité d’électricité consommée. C’est un facteur crucial pour comprendre l’efficacité énergétique et les économies potentielles en termes de coûts de chauffage.

La plupart des pompes à chaleur, indépendamment de leur catégorie, affichent un Coefficient de Performance (COP) situé entre 3 et 7. En pratique, cela implique qu’avec chaque kilowattheure (kWh) d’électricité utilisé, la pompe à chaleur est capable de générer entre 3 et 7 kWh de chaleur. Par exemple, si une pompe à chaleur air-eau utilise 1 kWh d’électricité pour générer 4 kWh de chaleur, son COP est de 4. Un COP plus élevé indique une consommation d’énergie plus faible, rendant la pompe à chaleur plus efficace et économique.

Les différents types de COP

Le COP d’une pompe à chaleur peut être calculé de différentes manières, en prenant en compte divers critères comme la durée d’utilisation annuelle, la qualité de l’isolation du logement, etc. Il existe plusieurs types de COP, notamment le COP nominal ou constructeur, le COP global, le COP moyen annuel, le COP instantané, et le COP saisonnier ou SCOP.

  • Le COP nominal est calculé en laboratoire et sert de référence pour comparer les PAC lors de l’achat. Il est basé sur une température extérieure de 7 °C. Pour procéder au calcul, il faut utiliser la formule suivante : énergie restituée / énergie consommée = COP.
  • Le COP global inclut les consommations auxiliaires de la PAC, comme le dégivrage.
  • Le COP annuel mesure le rendement moyen de la PAC sur une année.
  • Le SCOP (le coefficient de performance énergétique saisonnier) évalue le rendement de la PAC sur une saison de chauffe, en utilisant un panel de températures extérieures de référence pour évaluer les performances dans diverses conditions.

Voici les scores affichés par les fabricants sur les PAC :

  • A+++ : SCOP supérieur à 5,1,
  • A++ : SCOP entre 4,6 et 5,1,
  • A+ : SCOP entre 4 et 4,6,
  • A : SCOP entre 3,4 et 4.

Quelle PAC pour un bon COP ?

Un écart minime entre la température de la source de chaleur et celle à la sortie de la pompe à chaleur (PAC) favorise un meilleur coefficient de performance. Autrement dit, plus cet écart est réduit, plus la PAC est efficace. Pour améliorer l’efficacité de votre PAC, privilégiez un système de chauffage à basse température plutôt que des radiateurs à haute température.

COP de la PAC Air-Air

La PAC air-air capte la chaleur de l’air extérieur et la convertit en air chaud, redistribué dans l’habitation par une unité intérieure. En général, le COP d’une PAC air-air est d’environ 3. Cependant, cette valeur est issue de tests en laboratoire et peut varier en conditions réelles. Le rendement diminue avec la baisse des températures extérieures, car l’air froid contient moins de calories à extraire.

COP de la PAC Géothermique

La PAC géothermique puise sa chaleur du sol (PAC sol-eau) ou des nappes phréatiques (PAC eau-eau), où les températures sont plus constantes. Cette chaleur est ensuite utilisée pour chauffer un circuit d’eau. Le COP moyen d’une PAC sol-eau est d’environ 4, tandis qu’il atteint environ 5 pour une PAC eau-eau, grâce à la stabilité thermique des sources de chaleur utilisées.

COP de la PAC Air-Eau

Fonctionnant sur un principe similaire à la PAC air-air, la PAC air-eau extrait également les calories de l’air extérieur. Toutefois, elle les utilise pour chauffer un circuit d’eau, alimentant des radiateurs ou un plancher chauffant. Le COP moyen d’une PAC air-eau est aussi d’environ 3, comparable à celui de la PAC air-air. Les pompes à chaleur FHE possèdent un meilleur rendement avec un COP de 5,1.

Découvrez combien d'économie vous allez réaliser avec notre simulateur d'autoconsommation

Février 2024 : +10% sur le prix de l'électricité !

Envie de réaliser des économies d'énergie ?
Testez votre éligibilité à nos solutions.
Livre blanc autoconso
Tout comprendre à l'Autoconsommation Solaire,
téléchargez le guide !
Inelio dynamic plaquette
Téléchargez la brochure

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
Notez-moi
Audrey
Audrey
Ancienne journaliste (depuis 2012), j'ai rejoins l'équipe de FHE France en tant qu'assistante marketing et communication. Je gère au quotidien les relations presses et la rédactions d'articles afin de faire connaitre les produits FHE France et l'autoconsommation solaire intelligente au grand public.
Connectez-vous à votre espace client
Inscription newsletter qui décrypte le monde de l'énergie

La Newsletter qui décrypte le monde de l'énergie.

Chaque mois, plongez dans l’analyse d’un sujet passionnant et découvrez les actualités clés de la rénovation énergétique.

Livre blanc autoconso

Téléchargez le Guide ultime de l'autoconsommation 2024 (gratuit)