Créateur
Concepteur
Fabricant

Tout savoir sur les panneaux solaires thermiques

Face à des hausses de prix conséquentes pour les énergies fossiles (42% pour le fioul et 40,16% pour le gaz depuis 2021) difficile d’ignorer les solutions alternatives pour gagner en indépendance énergétique et réduire ses factures. 

Si les panneaux photovoltaïques permettent de réduire considérablement les dépenses électriques d’un foyer, il faut également prévoir le chauffage et l’eau chaude sanitaire à l’approche de l’hiver. On utilisera alors des panneaux solaires thermiques.

panneau solaire thermique

Qu’est ce qu'un panneau solaire thermique ?

Un panneau solaire thermique est une surface qui capte les rayons du soleil pour réchauffer un fluide caloporteur placé en dessous des panneaux. Ce fluide chaud rejoint ensuite le ballon de stockage dans lequel il réchauffe l’eau chaude sanitaire utilisée pour vos douches, lavabos…

Il est également possible de disposer d’un système solaire combiné, auquel cas le ballon de stockage sera relié à deux circuits d’eau chaude, le premier pour l’eau chaude sanitaire et le second pour le chauffage alimentant des radiateurs à eau ou un plancher chauffant.

Les différents types de panneaux thermiques :

  • Les capteurs plans vitrés : Ce sont surement les plus connus du grand public et les plus utilisés pour le résidentiel. Constitués d’une plaque en métal noir qui absorbe le rayonnement solaire puis entre en contact avec les tubes contenant le fluide caloporteur.
    On place également un isolant résistant aux fortes températures sous l’ensemble pour garder la chaleur dans les tubes. Enfin, les tubes sont recouverts d’un vitrage en verre trempé pour les protéger et créer un effet de serre permettant de chauffer davantage le fluide caloporteur.
 
  • Les capteurs tubulaires sous-vide : Composés de plusieurs tubes en verre placés les uns à proximité des autres et dans lesquels une plaque métallique noire absorbe l’énergie solaire. Ces tubes sont placés sous-vide pour limiter au maximum les pertes de chaleur. Ce type de capteur s’avère vraiment intéressant pour des conditions plus extrêmes.
 
  • Les capteurs plans non vitrés : Souvent utilisés pour le chauffage des piscines. Moins coûteux mais par conséquent moins performants et beaucoup plus fragiles puisqu’ils ne sont pas protégés par une vitre.
 
  • Les capteurs monoblocs : Composés d’un ballon de stockage placé directement sur le toit. Cela permet de réduire l’espace entre le ballon d’eau et le panneau. Un type de capteur rarement recommandé car il entraîne des pertes de chaleur plus importantes liées au contact du ballon avec l’air extérieur.

Quel prix pour un panneau solaire thermique ?

Le prix d’un capteur solaire thermique dépend avant tout du type de panneau parmi ceux décrits ci-dessus. Les collecteurs tubulaires sous vide sont généralement plus onéreux mais également plus performants que les capteurs plans.

Tout comme pour les panneaux solaires photovoltaïques, le montant de la facture augmente en fonction de la surface de capteurs posée. La surface d’un panneau solaire thermique se situant généralement autour de 2m². Le nombre de capteurs reste quant à lui à déterminer en fonction de l’usage attendu :

  • Pour l’eau chaude sanitaire : le nombre d’occupants et leurs habitudes de consommation (fréquence des bains et douches, quantité d’électroménagers consommateurs d’eau…)
  • Pour le chauffage : la surface à chauffer et les émetteurs de chauffage utilisés dans l’habitation.

 

En général, un seul panneau suffit pour la production d’eau chaude sanitaire avec CESI (Chauffe-eau Solaire Individuel). Le nombre de panneaux nécessaires pour le chauffage dépend principalement du taux de couverture solaire. (de 20% dans une région peu ensoleillée à 70% dans le sud de la France.) 

Plus la couverture solaire est étendue, plus on a d’intérêt à multiplier les capteurs.

 En ce qui concerne les coûts de main d’œuvre et d’installation, ils dépendent du type de pose des panneaux (toit incliné toit plat…) et de la difficulté du chantier ainsi que du professionnel choisi. Cependant, vous aurez l’obligation de vous adresser à un artisan certifié RGE.

 

Pour vous donner un ordre d’idée, Un capteur solaire plan coûte en moyenne entre 400€ et 800€, le prix d’un capteur solaire tubulaire sous-vide sera rarement inférieur à 1200€ pour un capteur de 2m². De plus il faudra compter plus de 1000€ pour un chauffe-eau solaire compact, c’est-à-dire pour lequel le ballon est directement installé sur le toit au-dessus du capteur solaire (capteurs monoblocs).

Le rendement pour un panneau solaire thermique

Pour rappel, le rendement représente la quantité d’énergie produite par rapport à la quantité d’énergie utilisée par le système pour son fonctionnement. Donc plus une installation solaire possède un rendement élevé, plus elle est rentable ! 

 

Le rendement moyen d’un panneau solaire thermique se situe entre 30 et 40% ce qui représente une économie allant jusqu’à 40% sur vos factures énergétiques (Soit une moyenne de 1202€ par an).

 

Découvrez combien d'économie vous pouvez réaliser grâce à l'autoconsommation avec notre simulateur
guide autoconsommation
Recevoir le Guide ultime de l'autoconsommation 2022
Inelio dynamic plaquette
Téléchargez la brochure

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
5/5 – (2 votes)
Baptiste
Baptiste
Connectez-vous

Créateur – Concepteur – Fabricant

guide autoconsommation

 Téléchargez le guide ultime de l'autoconsommation 2022 (gratuit)