Tout savoir sur le ballon tampon

Un ballon tampon se compose d’une cuve recouverte d’une enveloppe isolante dans lequel est stockée l’eau. Ces matériaux isolants limitent les déperditions de chaleur vers l’extérieur.

Relié à une chaudière ou une pompe à chaleur, le ballon tampon (aussi appelé ballon de stockage) permet de faire des économies de chauffage ou d’eau chaude sanitaire mais aussi d’agir pour la protection de l’environnement. Il conserve le surplus d’eau chaude du circuit de chauffage et le restitue ultérieurement sous forme d’eau chaude pour approvisionner les radiateurs ou la production d’eau chaude sanitaire.

Quel type de ballon tampon choisir ? Comment fonctionne-t-il ? Quel est son prix ? On fait le point dans cet article.

Qu'est ce qu'un ballon tampon ?

Un ballon tampon ou réservoir tampon est un équipement qui permet de stocker le surplus d’eau chaude produit par votre chaudière ou pompe à chaleur et le restitue lorsque votre système de chauffage existant n’est pas opérationnel.

On le qualifie étant un système d’hydro-accumulation venant en complément d’un moyen de chauffage central.

Il peut fonctionner avec plusieurs systèmes de chauffage central :

Les différents types de ballon tampon

Il existe 3 grandes catégories de ballon : 

  • Le ballon tampon simple : il assure l’optimisation des performances du système de chauffage par l’exploitation des calories supplémentaires
  • Le ballon tampon à production d’eau chaude sanitaire (ECS) : il s’agit d’un ballon tampon simple combiné à un préparateur d’eau chaude sanitaire.
  • Le ballon tampon solaire : est un modèle pourvu d’un deuxième serpentin qui assure le rôle d’échangeur entre les circuits d’eau.
 

Le ballon tampon peut se combiner avec des installations fonctionnant aux énergies diverses : électrique, solaire, gaz, fioul, thermique ou encore géothermique.

Selon différents critères comme le nombres de personnes dans le foyer et le type de réseau de chauffage, vous devrez adapter la contenance du ballon. Les principaux volumes disponibles sont 300 litres, 500 litres, 1000 litres et 2000 litres. La moyenne indiquée est généralement de 10 L par mètre carré chauffé.

Le fonctionnement d'un système solaire combiné​

schema systeme solaire combiné

Un système de chauffage solaire combiné permet de stocker l’énergie produite par les panneaux solaires les jours de beau temps, ou tout simplement durant la journée, pour la restituer plus tard quand le soleil est insuffisant ou absent.

Dans un système solaire combiné, le ballon tampon doit également assurer la production d’eau chaude sanitaire. Il est donc composé d’une double paroi (modèle tank-in-tank) et d’un serpentin. La technique est la même que pour un bain-marie en cuisine, cela permet d’isoler les deux circuits d’eau afin de ne pas mélanger chauffage et eau chaude sanitaire.

De la même façon, le liquide caloporteur (eau + glycol solaire) qui circule dans les panneaux solaires ne se mélange pas ni à l’eau du chauffage, ni à l’eau sanitaire.

Le liquide chauffé par les panneaux solaires circule dans le serpentin situé en bas du ballon tampon et réchauffe l’eau du circuit de chauffage central.

Il est possible d’installer deux types de chauffage d’appoint :

  • Le chauffage d’appoint intégré : c’est une autre source qui n’est pas complètement dissociée du SSC, par exemple une chaudière basse température au fioul, au gaz, ou même une pompe à chaleur, etc. Elle prend le relais automatiquement lorsque l’ensoleillement est trop faible.
  • Le chauffage d’appoint séparé : c’est une source de chauffage qui est complètement dissociée du SSC, par exemple un poêle à granulés de bois, une cheminée, des radiateurs électriques, etc. Contrairement au premier type, l’occupant doit le déclencher par lui-même dès qu’il en ressent le besoin.
ballon tampon Inelio
Ballon tampon solaire avec production d'ECS et chauffage - Inelio

Comment choisir un ballon tampon ?

Le choix du ballon tampon dépend de plusieurs critères : 

  • La nature du système de chauffage et sa puissance
  • La taille du réseau de chauffage
  • La qualité de l’isolation du logement : une habitation mal isolée aura de plus grand besoin en chauffage
  • La taille du logement
  • Le nombre d’occupants : plus il y a d’habitants dans le logement, plus la consommation d’ECS sera élevée. La taille du ballon doit être adaptée.
  • La localisation du logement : les habitations situées dans les régions ou la période de grand froid dure longtemps, n’auront pas la même utilisation du chauffage que dans des régions plus chaudes.

Avantages et inconvénients d'un ballon tampon

Globalement, le ballon tampon possède plus d’avantages que d’inconvénients :

  • Il permet de réaliser de belles économies d’énergie en conservant le surplus de chaleur produite et évitant ainsi le gaspillage
  • Il permet d’arrêter la chaudière en période estivale et en réduit sa consommation
  • Il homogénéise le rendement d’une pompe à chaleur, d’une chaudière à bois ou solaire
  • Il ne nécessite pas de beaucoup d’entretien

 Concernant ses inconvénients, ils se résument à l’encombrement et à l’espace nécessaire qu’il faut pour l’installer.

Installation et entretien d'un ballon tampon

Pour installer un ballon tampon, mieux vaut faire appel à un professionnel afin de garantir la sécurité de l’installation puisqu’elle comprend un raccordement électrique et plusieurs raccordements au niveau de la tuyauterie.

De plus, la complexité de l’installation est en rapport avec la capacité du ballon, de sa marque mais aussi du système sur lequel il doit s’adapter. Selon l’installation, un réducteur de pression sera envisageable dans le cas où la pression est trop forte au sein du réseau de chauffage.

Un ballon tampon ne nécessite pas d’entretien particulier. Mais il est judicieux de procéder à un contrôle annuel de l’installation pour vérifier que les différents composants de l’appareil sont en bon état.

Le prix d'un ballon tampon

Le prix du ballon tampon varie en fonction du volume de sa cuve, du nombre de serpentins et de la présence ou non d’un processus de production d’eau chaude.

Pour avoir une idée du prix, comptez moins de 700 euros pour un ballon entre 50 et 300 litres, entre 500 et 1 200 euros pour un modèle compris entre 300 et 1000 litres. Et enfin, prévoyez jusqu’à 5000 euros pour un ballon avec une capacité de 1000 à 5000 litres. 

Les aides pour financer le ballon tampon

Si vous achetez uniquement un ballon tampon, vous aurez le droit à un taux de TVA réduit à 5,5% si l’installation est réalisée par un professionnel.

Mais différentes aides sont disponibles comme MaPrimeRénov’ ou l‘Éco-PTZ si vous choisissez un dispositif de chauffage tel qu’une pompe à chaleur ou une chaudière biomasse pour accompagner votre ballon tampon.

Découvrez combien d'économie vous pouvez réaliser grâce à l'autoconsommation avec notre simulateur
guide autoconsommation
Recevoir le Guide ultime de l'autoconsommation 2022
Inelio dynamic plaquette
Téléchargez la brochure

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
5/5 – (1 vote)
Audrey Deschamps
Audrey Deschamps
Ancienne journaliste (depuis 2012), j'ai rejoins l'équipe de FHE France en tant qu'assistante marketing et communication. Je gère au quotidien les relations presses et la rédactions d'articles afin de faire connaitre les produits FHE France et l'autoconsommation solaire intelligente au grand public.
guide autoconsommation

 Téléchargez le guide ultime de l'autoconsommation 2022 (gratuit)