07 44 09 33 16

Pourquoi les Français sont-ils séduits par les panneaux solaires ?

Mise à jour le

15/03/2024

Temps de lecture

5 minutes

Mise à jour le

15/03/2024

Temps de lecture

5 minutes

Sommaire

La France, pays reconnu pour ses avancées en matière d’énergie nucléaire, est également en plein essor dans le domaine des énergies renouvelables. Les panneaux solaires fleurissent sur les toits, dans les champs et même dans les zones industrielles. L’énergie solaire connaît un essor spectaculaire en France, avec une augmentation de 77 % du nombre d’autoconsommateurs en un an. Face à la hausse constante du prix de l’électricité, les Français font le choix des panneaux solaires, en majorité photovoltaïques, pour réaliser des économies sur leur facture énergétique.

Cependant, malgré cette croissance rapide, la France reste à la traîne par rapport à ses voisins européens en matière d’énergie solaire.

Sommaire

Les informations à retenir :

Les panneaux solaires connaissent un succès croissant en France, principalement en raison de leurs avantages économiques et environnementaux.

  • Croissance de l’autoconsommation : Il y a eu une augmentation significative du nombre d’autoconsommateurs en France, avec une hausse de 77 % en un an.

  • Avantages économiques : Les économies à long terme sur les factures d’électricité sont un attrait majeur. Malgré un coût initial élevé, les panneaux solaires sont rentables sur la durée.

  • Incitations gouvernementales : Le gouvernement français encourage l’adoption de l’énergie solaire à travers des subventions, des crédits d’impôt et des tarifs d’achat garantis.

  • Conscience environnementale : La prise de conscience croissante des enjeux environnementaux pousse de plus en plus de Français à opter pour des solutions d’énergie renouvelable.

  • Développement de l’autoconsommation collective : L’augmentation des coûts de l’électricité et la simplification des contraintes réglementaires stimulent les projets d’autoconsommation collective.

Sommaire

Le contexte énergétique en France

Panneaux solaires

La France, pays historiquement ancré dans l’énergie nucléaire, est en pleine mutation énergétique. Avec 56 réacteurs répartis sur 18 sites, le nucléaire représente encore aujourd’hui près de 70% de la production d’électricité du pays. Mais l’énergie solaire commence à s’émanciper.

Seulement 2,4 % de la production d’électricité en France provient de l’énergie solaire, mais le photovoltaïque représentait 4,7 % de la production d’électricité sur les trois premiers trimestres de 2022. À titre de comparaison, ce chiffre s’élève à plus de 7 % pour des pays comme l’Italie et l’Allemagne. Selon Observ’ER, la France dispose de 15,8 GW de capacité en champs photovoltaïques, alors qu’elle visait 19 GW pour la fin de l’année 2022. La Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) fixe l’objectif de puissance du parc photovoltaïque français à 20,1 GW en 2023 et au moins 35,1 GW en 2028.

La hausse constante des tarifs de l’électricité, avec une augmentation de plus de 50% en dix ans, a également joué un rôle crucial dans l’adoption de l’énergie solaire par les Français. Cette hausse a incité de nombreux ménages à chercher des alternatives pour réduire leurs factures énergétiques.

Avec la crise énergétique, le photovoltaïque offre aujourd’hui une électricité verte et compétitive. Selon Richard Loyen, délégué général d’Enerplan, le kilowattheure autoconsommé revient à 15 centimes environ, ce qui est moins que les tarifs actuels d’EDF.

Malgré ces avancées, la France reste en retard par rapport à ses voisins européens. Toutefois, avec les incitations gouvernementales, la prise de conscience environnementale et les avantages économiques à long terme des panneaux solaires, le pays est sur la bonne voie pour rattraper son retard.

Pourquoi les Français sont-ils séduits ?

Économies à long terme

L’un des principaux attraits de l’énergie solaire réside dans son potentiel d’économies à long terme. Bien que l’investissement initial pour l’installation de panneaux solaires puisse être élevé, allant de quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers d’euros, ces coûts sont souvent amortis en quelques années grâce aux économies réalisées sur les factures d’électricité. De plus, la durée de vie d’un panneau solaire est généralement d’environ 25 à 30 ans, ce qui signifie que les avantages financiers peuvent être considérables sur le long terme.

Incitations gouvernementales

Le gouvernement français a mis en place diverses mesures incitatives pour encourager l’adoption de l’énergie solaire. Parmi elles, des subventions comme MaPrimeRénov’, des crédits d’impôt et des tarifs d’achat garantis pour l’électricité produite. Ces incitations réduisent considérablement le coût initial et rendent l’investissement dans l’énergie solaire plus accessible pour les ménages et les entreprises. 

Conscience environnementale

La crise climatique et la prise de conscience environnementale croissante ont également joué un rôle majeur dans l’adoption de l’énergie solaire en France. De plus en plus de Français sont préoccupés par leur empreinte carbone et cherchent des moyens de réduire leur impact sur l’environnement. L’énergie solaire, étant une source d’énergie renouvelable et propre, répond parfaitement à cette préoccupation

évolution de la puissance solaire

L'autoconsommation individuelle grimpe en flèche

L’autoconsommation photovoltaïque poursuit sa progression en France et compte désormais 325 939 utilisateurs individuels, en hausse de 77 % par rapport à 2022, très loin des 121 000 compteurs installés à mi-2021.

Les très grandes installations au sol ou sur toiture ont vu leur puissance augmenter de 197 % entre 2014 et 2020. De plus, la capacité totale du solaire sur toiture résidentielle a augmenté de 64 % sur la même période. En 2023, un projet de loi a été voté pour accélérer le développement des énergies renouvelables, visant notamment à faciliter l’installation de panneaux photovoltaïques en exploitant des espaces non utilisés.

L'autoconsommation collective sur la bonne voie

L’augmentation des coûts de l’électricité, combinée à la suppression de certaines contraintes réglementaires, a stimulé la mise en place de projets d’autoconsommation collective récemment. Diverses initiatives ont été prises pour rendre ces projets plus accessibles : l’intégration de la moyenne tension aux initiatives d’autoconsommation (auparavant réservées à la basse tension), la reconnaissance officielle des communautés énergétiques et la définition claire du rôle de la Personne Morale Organisatrice (entité juridique qui rassemble producteurs et consommateurs).

De plus, la récente loi sur la promotion des énergies renouvelables a éliminé la nécessité pour les autorités locales de créer une régie, simplifiant ainsi les concessions et l’implication d’investisseurs extérieurs. En outre, les projets d’autoconsommation collective englobent désormais également le gaz et l’hydrogène verts.

À la fin du deuxième trimestre 2023, on comptabilisait 234 opérations actives, ce qui englobe 3150 participants.

Les défis à relever

Aujourd’hui, le parc photovoltaïque français produit suffisamment d’électricité pour couvrir 2,4 % de la consommation électrique totale.

Pour continuer dans cette voie et passer un cap, l’énergie solaire a été chargée de deux missions essentielles :

  • Répondre aux exigences énergétiques locales en fournissant chaleur et électricité directement aux bâtiments ou aux quartiers.
  • Contribuer au mix énergétique national et régional en développant et exploitant des centrales dédiées à la production d’électricité ou de chaleur solaire.

En 2022, la France disposait d’une capacité photovoltaïque d’environ 16 GW. Cependant, les ambitions sont bien plus grandes. En effet, le Président de la République a annoncé un objectif audacieux : atteindre une puissance d’au moins 100 GW de photovoltaïque d’ici 2050.

Dans sept ans, si les objectifs posés par la loi sont respectés, les énergies renouvelables devraient représenter 30% de la consommation énergétique française. Pour l’instant, nous en sommes encore loin.

Un concept particulièrement intéressant émerge également : l’agrivoltaïsme. Il s’agit d’une approche qui combine la production d’électricité solaire avec une activité agricole, offrant ainsi une double utilité au terrain. 

2024 : + 9% d'augmentation du prix de l'électricité

Envie de réaliser des économies d'énergie ?
Testez votre éligibilité à nos solutions.
Tout savoir sur l'autoconsommation solaire
Pour tout comprendre à l'Autoconsommation Solaire, téléchargez le guide !
Inelio dynamic plaquette

Téléchargez la brochure​

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.
Qu'avez-vous pensé de notre article ?
5/5 – (1 vote)
Audrey
Audrey
Ancienne journaliste (depuis 2012), j'ai rejoins l'équipe de FHE France en tant qu'assistante marketing et communication. Je gère au quotidien les relations presses et la rédactions d'articles afin de faire connaitre les produits FHE France et l'autoconsommation solaire intelligente au grand public.
Connectez-vous à votre espace client
Inscription newsletter qui décrypte le monde de l'énergie

La Newsletter qui décrypte le monde de l'énergie.

Chaque mois, plongez dans l’analyse d’un sujet passionnant et découvrez les actualités clés de la rénovation énergétique.

Livre blanc autoconso

Téléchargez le Guide ultime de l'autoconsommation 2024 (gratuit)