07 44 09 33 16

MaPrimeRénov’ : ce qui change en 2024

La rénovation énergétique en France connaît un tournant décisif avec les récentes évolutions de MaPrimeRénov’, le dispositif phare du gouvernement. En 2024, MaPrimeRénov’ subit des transformations majeures, visant à accélérer la Transition énergétique et à améliorer l’efficacité énergétique des logements français. Dans cet article, nous allons décrypter en profondeur les changements de MaPrimeRénov’ en 2024 et leur impact sur les propriétaires.

Les 4 points clés à retenir :

  • Objectif de Rénovation : Réaliser 200 000 rénovations énergétiques performantes par an avec un budget de 5 milliards d’euros.
  • Critères d’Éligibilité : Focus sur l’efficacité et la performance, incluant des travaux d’isolation et des systèmes de chauffage décarbonés.
  • Deux Parcours : « Parcours Accompagné » pour les rénovations globales et « Parcours Décarbonation » pour réduire l’empreinte carbone.
  • Augmentation des Aides : Taux de subvention jusqu’à 90% pour les ménages à faibles revenus, avec un plafond de subvention porté à 70 000 euros. L’aide pour les PAC air/eau passe de 1000 à 2000 euros pour les ménages modestes et intermédiaires.
Sommaire

Objectifs de MaPrimeRénov' en 2024

logo maprimerénov'

Le gouvernement français, dans sa lutte contre le changement climatique, a renforcé son engagement envers la rénovation énergétique. L’objectif fixé pour 2024 est ambitieux : réaliser 200 000 rénovations énergétiques performantes par an. Le budget de MaPrimeRénov’ sera augmenté de 1,6 milliard d’euros pour rénover les logements, en particulier ceux classés comme passoires thermiques. Son budget global pour l’année 2024 sera amené à 5 milliards d’euros.

Nouveaux critères et conditions d'éligibilité

MaPrimeRénov’ 2024 introduit des critères d’éligibilité révisés, axés sur deux piliers principaux : l’Efficacité et la Performance. Le pilier Efficacité vise les petits travaux ou l’installation de systèmes de chauffage décarbonés, tandis que le pilier Performance se concentre sur des rénovations d’ampleur. Ces changements visent à orienter les propriétaires vers des choix plus durables et efficaces en termes d’énergie.

Impact sur les logements énergivores

Les propriétaires de logements très énergivores, notamment les passoires thermiques classées F ou G, sont particulièrement concernés par ces changements. MaPrimeRénov’ 2024 les incite à entreprendre des rénovations d’ampleur pour améliorer la performance énergétique de leurs biens. Ces travaux plus conséquents sont essentiels pour réduire la consommation énergétique globale et les émissions de gaz à effet de serre.

MaPrimeRénov’ Parcours Accompagné

Le « Parcours Accompagné » de MaPrimeRénov’, introduit en 2024, est conçu pour les projets de rénovation globale.

Ce parcours est destiné aux propriétaires souhaitant entreprendre des travaux d’ampleur ayant un impact significatif sur la performance énergétique de leur logement, avec un objectif de gain d’au moins deux classes énergétiques.

Les travaux éligibles incluent une combinaison d’au moins deux types d’isolation (murs, toiture, planchers bas) et l’installation d’un système de chauffage décarboné. Avant de commencer les travaux, un audit énergétique doit être réalisé pour évaluer les besoins spécifiques du logement et planifier les rénovations de manière efficace. Ce parcours est ouvert à tous les ménages, sans condition de ressources, et rend obligatoire un accompagnement personnalisé appelé Mon Accompagnateur Rénov‘ pour guider les propriétaires à travers le processus de rénovation.

MaPrimeRénov’ Parcours Décarbonation

Le « Parcours Décarbonation » cible les mono ou multi gestes de travaux de rénovation.

Il se concentre sur la réduction de l’empreinte carbone des logements à travers l’installation de systèmes de chauffage et d’eau chaude sanitaire décarbonés. Ce parcours vise à encourager les propriétaires à remplacer les équipements fonctionnant aux énergies fossiles par des alternatives plus écologiques, telles que les pompes à chaleur, les chaudières bois, ou les chauffe-eaux solaires. En plus de financer ces installations, le parcours Décarbonation couvre également certains travaux d’isolation pour maximiser l’efficacité énergétique. Avant de se lancer dans ces travaux, vous devez présenter un DPE (Diagnostic de Performance Energétique) valide.

MaPrimeRénov' 2024

MaPrimeRénov' Copropriétés

MaPrimeRenov e1706278192291

L’objectif de MaPrimeRénov’Copro est de favoriser un nombre accru de rénovations globales (objectif de rénover 80 000 logements), visant un gain énergétique d’au moins 35 % après les travaux. Si ce seuil de gain énergétique n’est pas atteint, les copropriétés ne seront pas éligibles à la prime.

Tandis que le budget de MaPrimeRénov’Copro avait connu une hausse de 45 % en 2023, atteignant 455 millions d’euros, en 2024, le budget alloué à cette prime pour les résidences collectives atteindra 1 milliard d’euros. Le taux de financement appliqué sera de 30 % du coût total des travaux pour le premier niveau de gain énergétique. Pour le niveau le plus élevé, ce taux de financement sera plafonné à 45 %.

Depuis 2024, le DPE collectif est obligatoire pour les immeubles d’habitation collectifs en monopropriété, et les immeubles d’habitation collectifs en copropriété de plus de 200 lots.

Montant des aides

Pour les ménages aux revenus les plus faibles, le taux de subvention pour les travaux de rénovation d’ampleur peut désormais s’élever jusqu’à 90%. De plus, le plafond maximal de subvention pour les travaux a été augmenté à 70 000 euros, une nette hausse par rapport au plafond précédent de 35 000 euros.

Cette augmentation vise à encourager des rénovations plus complètes et efficaces, en particulier celles qui permettent d’améliorer la classification énergétique d’un logement de quatre niveaux au DPE, passant par exemple de F à B ou de G à C.

Par ailleurs, le montant de l’aide financière pour l’installation de pompes à chaleur air/eau ou géothermiques va être doublé, passant de 1 000 à 2 000 euros pour les ménages aux revenus modestes et intermédiaires. Toutefois, cette aide sera exclusivement disponible pour les propriétaires de logements dont le DPE est classé entre A et E, excluant ainsi les logements considérés comme des passoires thermiques.

Questions fréquentes

Qui peut prétendre à MaPrimeRénov' en 2024 ?

Les propriétaires, occupants ou bailleurs, doivent appartenir aux catégories des ménages aux revenus très modestes, modestes ou intermédiaires. Un DPE ou un audit énergétique doit être réalisé avant les travaux. Le logement rénové doit être utilisé comme résidence principale, localisé en Métropole et construit depuis plus de 15 ans à la date de votre demande d’aide. 

Quels types de travaux sont éligibles pour MaPrimeRénov' en 2024 ?

Les travaux éligibles en 2024 se concentrent principalement sur les rénovations globales. Cela inclut l’isolation thermique (murs, toitures, fenêtres), les systèmes de chauffage écoénergétiques (pompes à chaleur, chaudières à haute performance), et les installations utilisant des énergies renouvelables. Les petits travaux isolés sont moins prioritaires.

Peut-on cumuler MaPrimeRénov' avec d'autres aides en 2024 ?

MaPrimeRenov’ peut être cumulée avec d’autres aides telles que les certificats d’économies d’énergie (CEE), l’éco-prêt à taux zéro, et les aides locales. Cependant, il est important de vérifier les conditions spécifiques de cumul pour chaque aide car certaines peuvent avoir des restrictions.

A quoi ressemble MaPrimeRénov' en 2024 ?

  1. MaPrimeRenov’ se concentre désormais sur l’installation de systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire écologiques, c’est-à-dire utilisant des énergies moins polluantes et plus économiques.

  2. MaPrimeRenov’ Parcours accompagné vise à encourager des rénovations ambitieuses, permettant d’améliorer l’efficacité énergétique d’au moins deux classes.

  3. MaPrimeRenov’ Copropriété est spécifiquement destinée à la rénovation des espaces communs dans les copropriétés.

Février 2024 : +10% sur le prix de l'électricité !

Envie de réaliser des économies d'énergie ?
Testez votre éligibilité à nos solutions.
Livre blanc autoconso
Tout comprendre à l'Autoconsommation Solaire,
téléchargez le guide !
Inelio dynamic plaquette
Téléchargez la brochure

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.

Qu'avez-vous pensé de notre article ?
Notez-moi
Audrey
Audrey
Ancienne journaliste (depuis 2012), j'ai rejoins l'équipe de FHE France en tant qu'assistante marketing et communication. Je gère au quotidien les relations presses et la rédactions d'articles afin de faire connaitre les produits FHE France et l'autoconsommation solaire intelligente au grand public.
Connectez-vous à votre espace client
Inscription newsletter qui décrypte le monde de l'énergie

La Newsletter qui décrypte le monde de l'énergie.

Chaque mois, plongez dans l’analyse d’un sujet passionnant et découvrez les actualités clés de la rénovation énergétique.

Livre blanc autoconso

Téléchargez le Guide ultime de l'autoconsommation 2024 (gratuit)