07 44 09 33 16

La question du mois – Mars 2024 – Décarbonation : quels sont les enjeux pour la Transition énergétique ?

Mise à jour le

09/04/2024

Temps de lecture

4 minutes

Mise à jour le

09/04/2024

Temps de lecture

4 minutes

Sommaire

Dans un monde où le changement climatique façonne notre avenir, la décarbonation émerge comme un impératif incontournable

Ce processus, visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, est au cœur de la transition énergétique, en particulier dans le secteur industriel. On peut citer, comme exemple de décarbonation, l’interdiction des nouvelles chaudières au fioul et au charbon depuis le 1ᵉʳ juillet 2022.

Mais pourquoi la décarbonation est-elle essentielle à la Transition énergétique ? Dans cette édition, nous explorons les enjeux, les stratégies et les bénéfices de la décarbonation, en mettant en lumière son rôle prépondérant pour un avenir durable.

Sommaire

Décarbonation, un enjeu pour l'industrie

Définition de la décarbonation

La décarbonation est un processus essentiel pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, principalement le CO2, résultant de la combustion des énergies fossiles. Ce processus est vital pour limiter le réchauffement climatique

La transition vers des sources d’énergies renouvelables, telles que l’énergie solaire, éolienne et hydroélectrique, est donc une priorité. Cette transition implique non seulement un changement dans la production d’énergie, mais aussi une transformation des infrastructures énergétiques, des modes de transport et des habitudes de consommation.

Contexte et urgence climatique

L'état d'urgence climatique

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a clairement établi que les activités humaines ont augmenté les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, entraînant un réchauffement planétaire. 

Depuis l’ère préindustrielle, la température moyenne mondiale a augmenté d’environ 1,1°C, avec des conséquences dramatiques sur les écosystèmes, les économies et les communautés.

La nécessité de la décarbonation

Face à cette réalité, la décarbonation n’est pas seulement une option, mais une nécessité. La transition vers des sources d’énergie à faible émission de carbone et l’amélioration de l’efficacité énergétique sont essentielles pour inverser cette tendance. L’Accord de Paris sur le climat a pour but de limiter l’augmentation de la température mondiale à moins de 2°C par rapport à l’époque avant l’industrialisation, montrant combien il est urgent d’agir.

L'industrie face au défi de la décarbonation

L’industrie, en tant que secteur clé de l’économie mondiale, se trouve à la croisée des chemins. Elle est responsable d’environ un cinquième des émissions nationales de gaz à effet de serre. La décarbonation de ce secteur est donc essentielle pour atteindre les objectifs climatiques. La Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) en France, par exemple, vise une réduction de 35% des émissions de CO2 de l’industrie d’ici 2030, et de 81% d’ici 2050.

La transition vers des processus à faible émission de carbone nécessite d’importants investissements et présente des défis techniques, notamment en termes de coût et de faisabilité. Les innovations technologiques, souvent menées par des startups et des entreprises de technologie, jouent un rôle clé dans la recherche de solutions de décarbonation.

La décarbonation, un enjeu de la transition énergétique

Quelles sont les différentes solutions ?

Diversification et optimisation des sources d'énergie

  • Énergies renouvelables : L’adoption d’énergies renouvelables telles que l’énergie solaire, éolienne et hydraulique est essentielle. Par exemple, l’intégration de panneaux solaires sur les sites industriels peut réduire significativement la dépendance aux énergies fossiles.
  • Biométhane et biocarburants : L’utilisation de biométhane et de biocarburants, produits à partir de déchets organiques, offre une alternative durable aux combustibles fossiles traditionnels.

Amélioration de l'efficacité énergétique

  • Audit et optimisation des processus : Les audits énergétiques permettent d’identifier les zones de déperdition énergétique dans un bâtiment, les équipements et processus inefficaces, et de proposer des mesures d’amélioration pour optimiser la consommation d’énergie et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Parmi les exemples notables, on trouve :

  • Isolation thermique : incluant la toiture, les combles, les points singuliers, les murs et les processus industriels.
  • Production de chaleur : comme l’installation de pompes à chaleur ou de chaudières biomasse.

Innovation technologique

Le développement de technologies de capture et de stockage du carbone (CSC) peut jouer un rôle important dans la réduction des émissions des industries lourdes et des centrales électriques.

L’investissement dans la recherche et le développement de nouvelles technologies énergétiques est essentiel pour trouver des solutions plus efficaces et moins coûteuses.

Transformation des systèmes de transport

  • Encourager le passage aux véhicules électriques et hybrides et promouvoir les modes de transport moins polluants comme le vélo.
  • Investir dans les infrastructures de recharge pour véhicules électriques et dans les technologies de transports innovantes.

Politiques et réglementations

Cadre réglementaire encourageant la décarbonation

La transition vers une industrie décarbonée est fortement influencée par les politiques et réglementations nationales et internationales. Ces cadres réglementaires jouent un rôle essentiel en définissant les objectifs et en mettant en place des incitations pour encourager les entreprises à réduire leurs émissions de carbone.

Initiatives européennes et nationales

L’Union Européenne : L’UE a mis en place des réglementations ambitieuses pour encourager la décarbonation. Le Plan REPowerEU, par exemple, vise à réduire la dépendance de l’Europe aux combustibles fossiles russes et à accélérer la transition écologique. Ce plan comprend des mesures pour augmenter la production d’énergies renouvelables et améliorer l’efficacité énergétique.

La France : La Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) de la France est un autre exemple de politique proactive. Cette stratégie vise la neutralité carbone d’ici 2050, avec des objectifs intermédiaires pour 2030. Le Plan France Relance, doté d’un budget de 100 milliards d’euros, soutient également cette transition, en mettant l’accent sur la Transition écologique et énergétique.

Si ce décryptage au cœur des enjeux énergétiques vous a captivé, inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle en exclusivité, livrée directement dans votre messagerie.

Simulateur FHE

2024 : + 9% d'augmentation du prix de l'électricité

Envie de réaliser des économies d'énergie ?
Testez votre éligibilité à nos solutions.
Tout savoir sur l'autoconsommation solaire
Pour tout comprendre à l'Autoconsommation Solaire, téléchargez le guide !
Inelio dynamic plaquette

Téléchargez la brochure​

Découvrez l’innovation Inelio Dynamic qui stocke l’énergie solaire.
Qu'avez-vous pensé de notre article ?
5/5 – (1 vote)
Flora
Flora
Passionnée par la nature, j’aime m’évader grâce à la randonnée dans notre beau département des Pyrénées-Orientales. Après mes études en marketing et plusieurs expériences professionnelles dans divers domaines, je suis désormais tournée vers une mission qui me tient à cœur : intégrer une entreprise où les valeurs de développement durable et l'engagement envers les énergies renouvelables sont au premier plan.
Connectez-vous à votre espace client
Inscription newsletter qui décrypte le monde de l'énergie

La Newsletter qui décrypte le monde de l'énergie.

Chaque mois, plongez dans l’analyse d’un sujet passionnant et découvrez les actualités clés de la rénovation énergétique.

Livre blanc autoconso

Téléchargez le Guide ultime de l'autoconsommation 2024 (gratuit)